Tout savoir sur la vente en viager : le bouquet

Le concept du viager est connu par la majorité. Un vendeur vend son bien immobilier et le paiement se fait sous forme de rente viagère. Plus rare sont ceux qui connaissent « le bouquet », cette somme perçue au jour de la vente par le vendeur.

Le paiement du prix en viager : un bouquet et des rentes

Le viager est une vente immobilière qui se distingue par ses modalités de paiement. Au lieu d’une somme unique au jour de la vente, l’acquéreur va payer sous forme d’un bouquet et d’une rente viagère.

La rente correspond aux mensualités qui seront versées au vendeur sa vie durant. Le bouquet quant à lui est une somme qui lui est versée au jour de la vente.

Le paiement du prix en viager : un bouquet et des rentes

Le bouquet est facultatif, en ce sens, le vendeur peut choisir de ne percevoir qu’une rente viagère. Il peut également être du montant que vous souhaitez. Certains préféreront augmenter de manière significative leurs revenus mensuels. D’autres auront également besoin d’un capital rapidement et choisiront un bouquet conséquent.

Sachez que si vous souhaitez uniquement percevoir un capital au jour de la signature, vous pouvez vous tourner vers la vente de la nue-propriété avec réserve d’usufruit ou la vente avec réserve droit d’usage et d’habitation

Le calcul du bouquet

Comme précisé plus tôt, le bouquet varie selon vos envies (et/ou besoins). En effet, le montant du bouquet et des rentes viagères sont des vases communicants. Baisser l’un revient à augmenter l’autre et inversement.

Rappelons qu’il existe deux types de viager : le viager libre et le viager occupé. Le viager libre est libre de l’occupation du vendeur et vendu à sa valeur vénale. Le viager occupé est occupé par le vendeur et vendu à une valeur décotée de la valeur d’occupation.

La valeur vendue sera répartie entre le bouquet et les rentes viagères.

 

Tout savoir sur la vente en viager : le bouquet calcul

Exemple :

La valeur vendue est de 150 000€.

Le vendeur souhaite un bouquet de 50 000€. La valeur qui sera divisée pour calculer le montant de la rente viagère sera de 100 000€.

Le vendeur souhaite un bouquet de 100 000 €. La valeur qui sera divisée pour calculer le montant de la rente viagère sera de 50 000€.

Les rentes viagères, quant à elles, dépendront de l’âge du vendeur et de son espérance de vie. Pour un savoir plus, vous pouvez consulter notre page sur le calcul du prix en viager.

Il est également possible de calculer la valeur du bouquet restant à partir d’un montant de rente souhaité.N’hésitez pas à faire appel à nos conseillers si vous souhaitez recevoir une étude viagère de votre bien.

En résumé

Le bouquet est la somme en capital perçue au jour de la vente. Il est facultatif et fonctionne comme un vase communicant avec les rentes viagères.

Il est donc possible (dans la limite de la valeur vendue) de choisir une rente viagère et le montant du bouquet correspondant ou inversement.

En ce sens, il dépend entièrement de vos besoins financiers sur du court ou long terme

Une réponse à “Tout savoir sur la vente en viager : le bouquet”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.