comment vendre en viager


La vente en viager est avant tout une vente immobilière. Un vendeur décide de vendre son bien à un acquéreur. Il lui transmet la pleine propriété moyennant le paiement du prix de vente. Mais comment vendre en viager ?

Le viager se distingue d’une vente classique par deux spécificités principales : les modalités de paiement du prix, et dans le cadre d’une vente en viager occupé, la réserve du droit d’usage et d’habitation au profit du vendeur.

Les ventes « classiques » se font communément sans intermédiaire à l’heure actuelle. Pour un viager, nous vous recommandons de passer par un intermédiaire fiable, qui vous conseillera et vous accompagnera tout au long du processus.

Les spécificités du viager

Comme précisé préalablement, le viager diffère d’une vente classique par deux spécificités particulières : le paiement du prix de vente et la possibilité de rester vivre chez soi. Ces deux spécificités nécessitent une connaissance parfaite du sujet, pour une bonne mise en œuvre.

 

Le paiement prix de vente

vendre en viager prix de vente

La vente en viager est avant tout une vente immobilière. Un vendeur décide de vendre son bien à un acquéreur. Il lui transmet la pleine propriété moyennant le paiement du prix de vente. Mais comment vendre en viager ?

 

Le viager se distingue d’une vente classique par deux spécificités principales : les modalités de paiement du prix, et dans le cadre d’une vente en viager occupé, la réserve du droit d’usage et d’habitation au profit du vendeur.

Les ventes « classiques » se font communément sans intermédiaire à l’heure actuelle. Pour un viager, nous vous recommandons de passer par un intermédiaire fiable, qui vous conseillera et vous accompagnera tout au long du processus.

La réserve du droit d’usage et d’habitation en viager occupé

En viager occupé, le vendeur conserve le droit de rester vivre chez lui à vie. Cette possibilité est une particularité du viager. Elle existe également dans le cadre d’une vente de la nue-propriété.

Notons que la réserve du droit d’usage et d’habitation a une valeur. Cette valeur ne sera pas vendue. En effet, l’acquéreur n’achète que la valeur occupée.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre page sur les calculs du prix de vente d’un

 

Les démarches préalables à la vente

Mais comment vendre son bien en viager ? Quelles sont les démarches et étapes préalables à l’aboutissement du projet ?

Choix du type de vente

Avant tout, notez que plusieurs possibilités s’offrent à un potentiel vendeur. Afin de choisir au mieux la solution qui s’adapte le mieux à votre situation, il est recommandé de faire appel à un spécialiste, tel que notre société.

Allez-vous choisir un viager occupé ? Une vente de la nue-propriété ? Une vente à terme occupée ? Peut-être est-il plus intéressant pour vous de vendre classiquement votre bien, ou en viager libre ? Parfois, nous vous conseillerons même, peut-être, d’attendre un peu.

specifites reussir la vente viagere

L’évaluation du prix de vente

 

L’évaluation de la valeur vénale du bien peut être réalisée par tout professionnel immobilier.

 

Les calculs viagers s’avéreront plus complexes. Votre conseiller recueillera vos éventuels besoins financiers. Vous pourrez choisir de recevoir un montant important au jour de la vente ou plutôt favoriser un complément de retraite mensuel.

reussir la vente ,la mise en vente

La mise en vente

Une fois l’évaluation du bien effectuée et le prix de vente déterminé par vos soins, vous donnerez mandat.

Le mandat de vente permet à l’agent immobilier de vendre votre bien et d’en fixer les modalités. Le bien immobilier y est décrit, ainsi que le prix et la forme de vente choisie (viager occupé, viager libre, nue-propriété, vente à terme …).

Ensuite, une fois le mandat signé, une annonce parvient à nos clients par mail, puis mise en ligne sur notre site et autres plateformes à large distribution en ligne.

Enfin, votre conseiller fait réaliser les visites afin de trouver un acquéreur. Il réalise un premier tri en discutant avec les personnes intéressées de: leur projet d’achat, de leurs finances, …

Une fois l’offre reçue le processus de vente débute.

La vente en viager

Le dossier de vente se complète avec les éventuelles pièces manquantes. Pour les copropriété, le syndic doit envoyer quelques pièces, dont les informations financières concernant l’immeuble.

Le dossier complet est envoyé chez le notaire et une date de signature de l’avant-contrat est définie.

La signature d’un avant-contrat

L’avant-contrat peut prendre deux formes: celle d’un compromis de vente ou celle d’une promesse de vente.

Il s’agit d’un acte avant l’acte authentique de vente. Ce contrat reprend l’ensemble des modalités financières et des clauses de l’accord entre les parties. Il peut être signé chez un notaire ou par le biais d’une agence.

Dans le cadre d’une vente en viager, l’accord reprend l’ensemble des clauses viagères (paiement d’une rente, modalités de revalorisation de la rente, répartition des charges et taxes, l’abandon du droit d’usage et d’habitation…).

Une fois l’avant contrat signé, le notaire se charge des dernières déclarations nécessaires et des dernières pièces à récupérer. Une date est fixée pour la signature de l’acte authentique.

La signature de l’acte authentique

La signature de l’acte authentique la date réelle de vente de votre bien. Elle marque le transfert de propriété, la date de début du paiement de la rente viagère et la réception du bouquet.

 

reussir en viager signature

Après la vente

Si vous faites le choix de recourir aux services de notre équipe, sachez que nous vous accompagnons avant, pendant et après la vente de votre bien. Nous restons à votre écoute pour vous accompagner de la revalorisation de votre rente et pour les questions qui pourrait survenir par la suite.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.